Pour aller plus loin

Agent immobilier VRP : comment ça marche ?

Statut

Les agences immobilières peuvent recruter des négociateurs immobiliers au statut VRP. Ce statut atypique pour une profession qui l’est tout autant représente néanmoins des avantages pour les employeurs comme les employés.

Pour aller plus loin

Les négociateurs immobiliers sont le plus souvent indépendants ou employés d’agence au statut d’agent commercial. Il est néanmoins de plus en plus fréquent de voir des agences recruter des agents immobiliers au statut VRP. Ils ont de fait pour mission de prospecter les terrains et recueillir des mandats tout en cherchant des acquéreurs. Salarier un agent immobilier avec le statut VRP est en effet une option intéressante : elle permet de retrouver les avantages de ce statut pour l’employeur, à savoir une rémunération corrélée à la performance et l’absence de contrôle de temps de travail.

Un cadre de travail bien défini

La principale exception de ce statut dans cette profession est que le VRP négociateur de la convention collective nationale de l’immobilier ne peut dépendre de la convention VRP. Il sera en principe soumis à la réglementation relative aux professionnels de l’immobilier. Elle stipule que le personnel en contact avec la clientèle doit impérativement détenir une attestation d’emploi, dite « carte verte », c’est-à-dire la carte professionnelle d’agent immobilier. Bonne nouvelle : la loi reste flexible, puisqu’il est possible de se livrer à la négociation ou au démarchage pour le compte du titulaire d’une carte professionnelle sans pour autant en posséder une. L’inconvénient : le titulaire de la carte souhaitera également obtenir une commission sur les ventes et la commission sera ainsi partagée entre le titulaire et le négociateur.

S’ils ont l’habitude d’avoir beaucoup de liberté, les négociateurs immobiliers VRP sont salariés et doivent rendre régulièrement compte de leur activité à leur hiérarchie selon des modalités qui devront être précisées dans le contrat de travail. Il doit par ailleurs respecter le secteur géographique imparti par son employeur sans pour autant que ce secteur lui soit exclusif.

Modes de rémunération

Les modes de rémunération des négociateurs immobiliers VRP sont spécifiques : le salaire minimum brut mensuel conventionnel des négociateurs immobiliers VRP non-cadres est fixé à 1450 € par mois complet. Celui des cadres est fixé par la convention collective. Si lors d’un trimestre un VRP ne peut atteindre la rémunération minimale garantie grâce à ses commissions, l’employeur lui versera alors un complément de revenu pour que l’employé puisse bénéficier du salaire minimum. Les commissions touchées par les VRP sur les ventes immobilières peuvent correspondre à une quote-part de 20% de la commission perçue par l’employeur titulaire de la carte professionnelle.

Malheureusement, les négociateurs immobiliers VRP ne pourront pas prétendre à la traditionnelle commission de retour sur échantillonnage du fait de l’unicité des clients. Ils pourront toutefois prétendre à un droit de suite pour recevoir leur quote-part relative aux ventes conclues au cours d’une période suivant la rupture du contrat dans un délai maximum de six mois.


Vous souhaitez en savoir plus sur notre accompagnement ? Contactez-nous
Donnez-nous votre avis sur le site en moins d’1min !
Oui Non